Vidanger son embase

Retour au sommaire du dossier Entretenir mon moteur ! Je peux ?

 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Préambule.

Si vous êtes convaincu de l'intérêt d'effectuer régulièrement la vidange de votre embase vous pouvez passer au point suivant...
L'embase d'un moteur (hors bord ou in bord) passe un bonne partie de sa vie immergée dans l'eau.
Son rôle est de transmettre l'énergie développé par la moteur arrivant par l'arbre de transmission (vertical) descendant dans la colonne du moteur (pour les moteurs hors bord) sur l'arbre d'hélice (horizontal) à travers un jeux de pignons aussi appelé 'couple conique'.
Ce mécanisme comprends aussi d'inverseur de marche qui avec un système de «crabots» permet d'obtenir la marche avant, le point mort, ou la marche arrière.
Vue éclatée d'une embase hors-bord
En général, l'embase ne pose pas de réel soucis, si elle est bien entretenue, et qu'elle n'est pas soumise à des chocs et contraintes mécaniques.
Néanmoins comme toute pièce mécanique elle est soumises aux usures, et aux infiltrations d'eau.
Usures
Le couple conique, les crabots et leur mécanisme, les roulements travaillent assez fortement selon la puissance du moteur, et la façon dont vous utilisez cette puissance.
C'est la qu'intervient le lubrifiant.
On se reportera au dossier spécial sur l'huile d'embase pour en savoir plus.
Mais même avec un très bon lubrifiant, les organes mécaniques, en travaillant, produisent des métaux d'usures, qui «chargent» le lubrifiant, et accentuent les usures.
Infiltrations d'eau
A ce niveau le lubrifiant ne peut pas grand chose.
Le problème peut provenir des bouchons de vidange, mais surtout du joint de sortie d'arbre, qui s'use à la longue.
L'eau, provoque des corrosion, et réduit très rapidement les propriétés du lubrifiant.
 
Vous l'avez certainement déjà compris, la seule formule pour garantir une longue vie à votre embase, est d'effectuer des vidanges fréquentes afin d'évacuer les polluants (métaux, eau).
 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Préparatifs

Une pompe c'est bien plus pratique qu'un tuyau, qu'un entonoir, une seringue ou tout autre système Le plus simple et le plus propre est d'acquérir une petite pompe, spéciale pour le remplissage des embases.
Ce matériel est disponible à prix raisonnable chez la plupart des shipchandlers. Vérifiez juste qu'elle convient bien à votre moteur.

Il vous faudra aussi un récipient pour recevoir l'huile vidangée. Une bassine basse, ou un jerrican coupé en deux dans le sens vertical fera parfaitement l'affaire.

Il faudra aussi un peu d'outillage, un gros tournevis plat, si possible avec un «6 pans» permettant de positionner une clé plate.

Il faudra aussi, bien sur, de l'huile neuve, entre 500cc et 1.5L selon le moteur (pour la qualité, se reporter au manuel du moteur, ou voir dossier sur les huiles).
Vérifiez aussi que votre pompe se positionne bien dans le bidon, sinon récupérez un bidon de 1L propre. Si la pompe ne se visse pas correctement dessus, pas de problème, cela n'empêchera pas le fonctionnement!

Prévoyez aussi un grand carton, pour placer sous le moteur, cela vous facilitera le nettoyage quand vous aurez fini.
 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Repérages

Avant tout, il faut observer votre embase, pour identifier la vis de vidange et la vis de niveau (Oil Level).



Généralement le type des vis est identique.
Reperer les vis de vidange et de niveau sur l'embase

Sur ce moteur Yamaha, la vis suprérieure qui nous interresse est marquée «Oil Level»


Dans certains cas une vis plus petite, ou une vis en plastique est également présente dans la partie supérieure.
Il s'agit alors d'une vis donnant accès au circuit d'eau (Wash), pour le rinçage du moteur.
On y touchera donc pas.
 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Vidange

Positionnez le bac à vidange sous l'embase puis,
desserrer la vis de vidange.

Attention à ne pas perdre les joints sur les vis!
Deserrer la vis de vidange.
Desserrer et enlevez ensuite la vis supérieure, afin de donner de l'air et permettre à l'huile usagée de couler.



Attendre que toute l'huile soit sortie de l'embase.



L'oeuil du mécano reconnaîtra de suite une présence d'eau (l'eau sortant en premier, ou l'huile à un aspect mat et blanchâtre)
Jetez un coup d'oeuil sur la «mixture» que vous venez d'extraire. Si son aspect est peu ressemblant à l'huile neuve, prevoyez de suite une vidange plus rapprochée.
En hommes respectueux de l'environnement que sont tous les marins, ne jetez l'huile que dans les conteneurs prévus à cet effet.
 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Remplissage

L'embase étant complètement vide, prenez votre pompe, et vissez l'embout dans l'orifice de vidange de l'embase. Généralement cela fonctionne, mais j'ai déjà eu des problèmes, par exemple le filetage de mon moteur auxiliaire n'est pas le même que celui de mon moteur principal, bien que les deux moteurs soient de la même marque!

Le moteur doit être positionné à la verticale pour obtenir un niveau d'huile parfait.

Pret à manoeuvrer la pompe!











La vis supérieure (niveau et évent) de l'embase étant toujours enlevée, on peut commencer à pomper pour remplir l'embase.
Positionnez la pompe sur le bidon d'huile pour embase.
Si la pompe ne se visse pas sur le bidon, cela ne gêne pas, il faut juste que le tube plongeur soit immergé correctement dans l'huile et puisse prélever la quantité suffisante.



Pompez, pompez!
Le niveau d'huile est atteint. Dès que l'huile coule par l'orifice supérieur, on s'arrête de pomper...





On serre la vis de niveau.

...on laisse un peu s'écouler le trop plein.
Puis on repositionne la vis supérieure avec son joint, et on serre.
 
On peut alors deviser l'embout de la pompe.

La vis supérieure faisant office d'évent étant fermée, très peu d'huile pourra sortir le temps nécessaire pour repositionner la vis inférieure avec son joint.
Serrez correctement les deux vis, nettoyez l'embase...
...l'opération est terminée!!
 
Préambule - Préparatifs - Reperages - Vidange - Remplissage
 

Retour au haut de page

Retour au sommaire du dossier Entretenir mon moteur ! Je peux ?

Vous n'êtes pas inscrit Alors identifiez vous sur ce site...
Publicités spéciales pour bateau semi-rigide

         
         
         
         
 
 
 
 
 
 
Publicités spéciales pour bateau semi-rigide Contact pneuboat.com

 





Roland pour pneuboat.com - vidange_embase version du 15/07/2003 23:04